Compostage collectif: un graphique pour les 1000 premiers jours

Le recrutement de nouveaux volontaires, surtout si ce sont des familles nombreuses, semble avoir boosté les statistiques en septembre et octobre.

Les données de novembre nous dira si l’enthousiasme perdure ou s’il faut attribuer ces résultats exceptionnels à d’autres causes.

Reims-Domrémy 1056 jours FV

 

Publié dans statistique | Poster un commentaire

Belle moyenne

Depuis deux ans je pèse le bioseau avant de le vider. Le geste est devenu automatique et la contrainte n’en est plus une. Hiver comme été le peson indique entre 3,1 kg et 4,2 kg. Après avoir enlevé la tare du bioseau, la moyenne s’établit d’un mois sur l’autre dans une régularité étonnante en dessous de la barre des 12 kg. Sur l’année ce sont 130 kg que nous amenons au composteur (en base, deux personnes au foyer). A la mi-octobre nous frisons les 100 kg. La feuille de route est respectée.

Mon étonnement vient de la régularité des dépôts. Les épluchures des légumes de la soupe l’hiver sont remplacées par les crudités et les peaux des fruits du printemps.  La surproduction d’un week end due au passage d’amis à la maison compense une escapade le week end suivant.

En location, chez des amis, l’absence du bioseau me déstabilise. En comparaison le tri des emballages me semble plus compliqué. Les fleurs du jardin apparaissent comme un accomplissement plus qu’une récompense.

Pourquoi ne pas avoir commencé plus tôt ?

Publié dans statistique | Poster un commentaire

Tamisage du contenu du 8e composteurs


Dimanche 6 octobre, sous un ciel menaçant, le contenu du 8e composteur a été tamisé. Selon Francis, la production s’est élevé à environ 180 kg (320 litres) de compost bien propre. Le contenu du nouveau composteur en bois a été transféré pour qu’il mâture tranquillement dans le composteur libéré.
Depuis plus de 1000 jours que la résidence pratique le compostage, Francis estime à 3,3 tonnes la quantité de biodéchets détournés de la poubelle verte.
Trouvaille
Un rasoir à légumes, au manche rouge, à la lame blanche, en excellent état est apparu au milieu des épluchures. Après les petites cuillères et la cuillère de bois, voilà une nouvelle trouvaille qui maintient l’espoir, qu’un jour, un trésor sera caché entre les trognons de pomme et les feuilles d’artichaut.
.

Publié dans Compostage, tamisage | Poster un commentaire

Pierre Rabhi, au nom de la terre

Courrez vite au cinéma voir le documentaire de Marie-Dominique Dhelsing sur Pierre Rabhi. Le compost est à la base du mouvement de l’agro-écologie dont Pierre Rabhi est l’infatigable promoteur. Il propose de substituer à la surconsommation et au mal-être de notre société actuelle la "sobriété heureuse".

Il a montré l’exemple d’abord dans sa ferme en Ariège où il a redonné vie au sol rocailleux, puis au Burkina-Fasso et maintenant en Roumanie. Si l’agriculture bio est la base de son enseignement sa philosophie prend l’ensemble de nos rapports aux autres et à la vie quotidienne. Sa force de conviction vient de la clarté de ses propos comme de la profondeur de son engagement.

PIERRE_RABHICourrez vite car le film est sorti le 27 mars sur quelques écrans parisiens et de province et la durée de diffusion des documentaires dépasse rarement la semaine … sauf si le public est là.

La bande annonce se trouve sur le site de son association Colibris

http://www.colibris-lemouvement.org/ensemble/evenements-et-actualites/pierre-rabhi-au-nom-de-la-terre

et la liste des salles sur Allo-ciné.

 

 

Publié dans bonne adresse, conseils, video | Poster un commentaire

Le nain et le papillon rouge

Un nain de jardin a élu résidence au milieu des plantations. Le compost déposé à ses pieds ne semble pas avoir encore produit ses effets. Un papillon rouge est venu se poser près de lui. Que peuvent-ils se dire ? Discourir sur la fin du monde ? Ou sur la fin de l’année ?

Le nain et le papillon d'hiver

Le nain et le papillon d’hiver

Cette dernière approche plus surement que la sombre prédiction médiatique. Il est donc temps de souhaiter de joyeuses fêtes à tous les maîtres du monde du compost. Et, à l’année prochaine.

 

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Tamisage du 5e composteur

Un dimanche sec, c’est parfait pour vider et tamiser notre 5e composteur. L’opération est maintenant rodée. Le grillage du tamis étant fin ils nous a fallu 2h30 pour vider le composteur. Bien protégé dans un bac notre précieux humus va maintenant fertiliser le jardin et les jardinières de la résidence.

tamisage 2_12_2012

Publié dans tamisage | Un commentaire

Une tonne de biodéchets mise au compostage

Depuis le début de l’année nous avons détourné de la poubelle verte une tonne de déchets de cuisine qui se transforme gentiment en compost. Si ce résultat n’est pas négligeable pour notre résidence nous devons constater que cette deuxième année de compostage est bien moins productive que 2011 où nous avions atteint "la tonne" au bout de 7 mois.graphique composteurs

Le nombre de jours pour remplir un composteur de 600 litres s’allonge. Nous sommes passés de moins de deux mois (la période d’enthousiasme) à cinq mois et demi.

Le suivi mensuel des apports permet de décrypter quelques traits de la vie sociale de la résidence. Les vacances scolaires sont des périodes de baisse, bien que la majorité des volontaires n’ait plus d’enfants à charge… si ce n’est les petits enfants. Après la période estivale la reprise de septembre est difficile. Les abandons interviennent à cette période (quelques déménagements aussi). Il faudra l’année prochaine prévoir une animation en septembre.

Si les erreurs restent rares, la proportion récente de fruits et de légumes entiers et à peine "ridés", c’est-à-dire tout à fait consommables, laisse dubitatif. Nous ne savons pas interpréter ce gaspillage alimentaire mais nous avons trouvé notre animation pour l’année prochaine. Ce sera un cours de cuisine : "Comment accommoder les restes et les légumes oubliés au fond du réfrigérateur".

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire